Bien dormir pour une meilleure santé

Publié par Cassandra Bédard le

Par Maxime Guarnaccia,

Chiropraticien, FR, FRCms

 

ll est estimé, en moyenne, qu’une personne passera le tiers de sa vie à dormir. Certaines personnes dorment plus longtemps, d’autres moins. Selon Statistique Canada, un adulte de 18 à 65 ans a besoin de 7 à 9 heures de sommeil et un tiers des Canadiens ne respecterait pas les recommandations. Le repos permet au corps et à la tête de récupérer. Que l’on dorme plus ou moins 8 heures, l’important c’est la qualité du sommeil. Toutefois, elle dépend de plusieurs aspects dont le positionnement du corps humain, le matelas, l’oreiller, le nombre d’heures de sommeil, la température ambiante ou l’environnement en général.

 

Un sommeil de mauvaise qualité est relié à plusieurs troubles de la santé y compris l’obésité, le diabète de type 2, les maladies cardiovasculaires, les blessures, la dépression, l’irritabilité et une diminution du mieux être, en plus d’être lié à un manque de productivité au travail.

Le corps est composé de 32 à 35 vertèbres, incluant les vertèbres cervicales, dorsales, lombaires ainsi que le sacrum et le coccyx, formant une lordose cervicale et lombaire en plus d’une cyphose dorsale. Ces « S » superposés de la colonne vertébrale permettent de mieux absorber les chocs et procurent une meilleure mobilité. Certains experts recommandent de dormir avec un oreiller sous les genoux lorsqu’on dort sur le dos ou d'avoir un oreiller entre les genoux lorsqu’on dort sur le côté. Ces positions ont pour but de garder les courbures normales du corps intactes. Un oreiller ou un matelas inadéquat peut donc causer des problèmes musculosquelettiques.

 

Un bon matelas est primordial et joue un rôle significatif dans la vie d’une personne, problème de dos ou non. Plus mou ou plus dur, tout dépend de chaque individu et il est préférable d’en choisir un selon ses besoins et son confort. Pour ce qui est de l’oreiller, en plus du confort, avoir un oreiller qui respire bien et qui supporte bien le cou sont des qualités premières. On veut que la colonne cervicale soit au neutre, que l’on dorme sur le côté ou sur le dos, donc éviter de dormir avec un oreiller de trop grosse épaisseur ou trop mince.

 

Passer de bonnes nuits de sommeil, c’est un besoin fondamental et ça n’a pas de prix. Il faut prendre le temps de bien choisir son matelas et son oreiller, car cela peut avoir un impact sur nos activités quotidiennes. Il faut investir dans le présent pour aider son futur.

 

Alors, je vous dis, bonne nuit!

 

Références :

1. Statistique Canada. (2017.) Durée et qualité du sommeil chez les Canadiens âgés de 18 à 79 ans. Repéré au https://www150.statcan.gc.ca/n1/pub/82-003-x/2017009/article/54857-fra.htm

2. Hagino C, Erfanian P. Before-after study to determine the effectiveness of an adjustable wood frame-foam and wool mattress bed-system (The Natura Mattress System) in reducing chronic back pain in adults. Journal Canadian Chiropratic Association. 1997;40(1):16–26.

3. Hyland JK. Postural cervical support. Dig Chiro Econ 1993; 2:30–31.

4. Liebenson C. Rehabilitation of the spine: a practitioners manual. 2nd ed. Philadelphia: Lippincott, Williams & Wilkins; 2007


Partager ce message



← Message plus ancien Message plus récent →


Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant leur publication.

French
French